Nord Ouvert

Français | English

Nous sommes un organisme sans but lucratif ayant pour mission de créer des outils interactifs pour améliorer la démocratie.

Recevez des mises à jour régulières sur nos projets

Represent: Un moyen facile de contacter vos représentants

par

Cette semaine, nous avons lancé à nouveau Represent, un service web gratuit qui permet de trouver les représentants élus et les frontières électorales associés à tout code postal ou adresse au Canada. Nord Ouvert offre ce service gratuit depuis plus de deux ans. Plusieurs grands organismes à but non lucratif et syndicat) comptent sur Represent pour leurs campagnes. Visitez represent.opennorth.ca pour voir le service en action et pour en apprendre davantage sur la façon dont il est utilisé.

Rejoindre les citoyens à travers les organismes

Represent répond à une question simple: “Qui me représente?”. Mais cette question s’avère difficile lorsqu’on cherche à obtenir une réponse pour chaque Canadien. Nous devons sans cesse recueillir et valider l’information au sujet de dizaines de milliers de représentants élus et de frontières électorales auprès de centaines de sources, une tâche que peu de groupes peuvent se permettre. Offrir une solution à ce problème, particulièrement pour les groupes qui cherchent à donner le pouvoir aux citoyens en amplifiant leur voix ou en leur offrant des outils pour influencer les institutions, correspond à notre mission. Notre mission est générale: permettre aux citoyens de participer activement à notre démocracie. Les groupes de défense aident les citoyens à s’engager dans des enjeux spécifiques en posant des gestes spécifiques. Represent aide ces groupes à se concentrer sur ces enjeux et ces actions, plutôt que sur les défis techniques.

Rejoindre les organismes à travers les entreprises

Depuis le lancement de Represent, nous avons reçu plusieurs demandes de la part d’organismes sans but lucratif pour intégrer Represent à leur site web. En collaboration avec Environmental Defence et Democracy Watch, nous avons développé des plugins open source pour les systèmes de gestion de contenu Drupal et WordPress. Bien que de tels contrats pourraient constituer une source de revenus intéressante pour Nord Ouvert, nous croyons que le secteur sans but lucratif est déjà bien desservi par les services existants. Nous avons donc mis sur pied un programme de référencement à travers lequel nous pourrons référer les organismes sans but lucratif à des consultants en qui nous avons confiance. De cette façon, nous pourrons soutenir les entreprises qui choisissent de développer une expertise dans les défis particuliers auxquels font face les organismes, tout en nous assurant que les organismes désirant bénéficier de Represent reçoivent un excellent service.

Mettre sur pied Represent

Represent utilise les circonscriptions fédérales et provinciales pour déterminer les députés des citoyens depuis son lancement en 2012, et nous travaillons depuis à augmenter notre couverture du palier municipal. À ce palier gouvernemental, le premier défi consiste à déterminer lesquelles des quelque 4 000 municipalités canadiennes sont divisées en districts électoraux. Le deuxième défi consiste à demander les limites de ces districts électoraux pour ces 750 municipalités. Nous avons été en mesure de relever ces défis pour plus de 85% de la population et nous continuons à travailler pour obtenir 100% des limites électorales au Canada.

Il y a deux éléments qui pourraient faciliter notre travail: les données ouvertes et les standards de données. Seulement 45 municipalités canadiennes ont un catalogue de données ouvertes dans lequel elles publient les limites de leurs districts électoraux, mais plusieurs considèrent adopter cette technique. Cette année, nous espérons mieux comprendre les obstacles qui se dressent et ensuite concevoir des solutions appropriées pour les surmonter. En parallèle, nous espérons voir davantage de municipalités publier les coordonnées des élus dans un format standard de tableau, comme l’ont fait Ottawa et Vancouver, afin que l’information soit facile d’accès.

Chaque Canadien devrait être en mesure d’obtenir rapidement et facilement une réponse à la question “Qui me représente?”. Il s’agit d’une question qui n’intéresse pas que les individus, mais aussi les groupes qui participent à la démocracie, comme les groupes de défense, les partis politiques et les syndicats. Si vous désirez contribuer à Represent, veuillez nous contacter.

Budget Citoyen: Revue de l’année 2013

par

Budget Citoyen a connu une croissance importante en 2013. Nous avons lancé un nouveau site web, participé à nos premières foires commerciales et travaillé avec plus d'une douzaine de municipalités à travers le Canada. Budget Citoyen est un simulateur de budget en ligne flexible utilisé par les municipalités pour recueillir les préférences des résidents et des commentaires sur le budget local de manière facile, engageante et pédagogique.

Nouvelles fonctionnalités

Nous travaillons en étroite collaboration avec les municipalités afin d’adapter Budget Citoyen à leurs besoins. Cette année, plusieurs des améliorations d’abord offertes à un seul client ont été reprises par d’autres municipalités et sont maintenant au coeur de notre outil de consultation.

Bien que les taxes résidentielles soient la principale source de revenus d'une municipalité, les autres sources de revenus, comme les frais d’utilisation, offrent souvent davantage de flexibilité. Plusieurs villes peuvent également souhaiter consulter les résidents sur les dépenses en capital en plus des frais d'exploitation. Après un projet pilote avec l'arrondissement du Plateau Mont-Royal de Montréal, nous avons offert cette fonction à d'autres villes, y compris Edmonton et Yellowknife.

D'abord utilisé par Markham en Ontario, une autre fonctionnalité permet aux résidents d’entrer la valeur de leur propriété et de voir comment leurs propres impôts sont répartis entre les services de la ville, avant de continuer vers le simulateur budgétaire. En réduisant les grands montants du budget d’une municipalité au niveau du budget d'un ménage, le budget devient plus compréhensible.

Budget Citoyen a toujours communiqué l'impact de toute modification du budget sur ​​les finances de la ville, mais il est tout aussi important de communiquer efficacement l'impact sur les services de la ville. Alors que, dans certains cas, l'impact est directement lié à la question (par exemple, une question sur le nombre de clairières de neige par an), dans d’autres cas, l'impact d'une augmentation ou d’une diminution du montant alloué à un service est moins clair (par exemple, une question sur le budget pour les services d'incendie). Nous croyons qu'il est préférable de fournir des informations claires, précises et concises aux résidents afin de renforcer leur confiance à proposer des modifications au budget. Le défi, bien sûr, est d'éviter de surcharger le résident d’informations. Nous mettons à l'essai un nouveau tableau afin de rendre cette information facile à parcourir.

Particulièrement utile pour les consultations comprenant de très longs questionnaires, ce tableau permet aux résidents de réviser rapidement leurs choix budgéaires.

Moments forts de nos clients

En 2013, nous avons lancé 12 consultations à travers le Canada. Voici quelques moments forts de ces consultations:

  • Les consultations bilingues à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, et à Cornwall, en Ontario
  • Les 559 soumissions budgétaires à Edmonton en seulement 17 jours
  • La consultation sur la taxe pour les déchets solides et sur les frais d’utilisation des activités récréatives pour adultes en plus des taxes résidentielles à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest
  • L’harmonisation de la plate-forme au site web de la municipalité afin de créer une expérience fluide pour les résidents de Markham, en Ontario

Où nous trouver en 2014

Nous nous sommes rendus à Vancouver en mai pour participer à notre toute première Conférence annuelle et Foire de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), et à Seattle en novembre pour un congrès et une exposition organisée par la National League of Cities. Nous avons très hâte de participer de nouveau à l’événement du FCM en juin à Niagara afin de partager notre service Budget Citoyen et ainsi permettre à d’autres villes d’augmenter l’accès aux processus décisionnels et de rendre l’engagement civique simple, amusant et significatif. Contactez-nous en tout temps à budgetcitoyen@nordouvert.ca.

Cette semaine: Journée données ouvertes 2014 & nouvelles infos sur Open Government Partnership

par

  • La Journée données ouvertes 2014 (un "rassemblement de citoyens dans les villes à travers le monde dans le but de créer des applications, libérer les données, créer des visualisations et publier des analyses à partir des données publiques ouvertes pour montrer le soutien et encourager l'adoption de politiques de données ouvertes”) a lieu le 22 février. Pour organiser un événement dans votre région, ou voir les autres événements organisés, [consultez la page wiki] (http://wiki.opendataday.org/Main_Page). Pour plus de détails, consultez le billet de David Eaves sur la coordination que nécessite cette journée.

  • Access Info Europe a publié des recommandations pour la transparence gouvernementale en ce qui a trait au lobbying. Le rapport appelle à la divulgation proactive, y compris des indications claires sur les informations prises en compte lors des processus décisionnels. Le texte annonçant le dévoilement des recommandations note également la valeur des recommandations de la Sunlight Foundation sur le lobbying et suggère qu’elles soient employées globalement.

  • Civil Society Hub du Open Government Partnership (OGP) ont publié leur bulletin d’information de fin d’année cette semaine. Le bulletin d’information détaille les résultats du plus récent sondage de OGP au sujet de l’efficacité de l’organisation. On découvre que 63% des répondants croient que OGP donne de la valeur aux objectifs de plus grande transparence, de plus grande participation et de plus grande responsabilité dans leur pays et que 62% de la communauté est davantage portée à croire au potentiel de OGP pour apporter des changements dans leur pays qu’elle ne l’était il y a 12 mois.

  • The Guardian a publié un portrait des développements de la dernière année en matière de données ouvertes et de transparence. L’article passe en revue les ententes transnationales de transparence, les plus importantes publications sur la transparence et les dates-clé. Commentant sur la popularité de la transparence, l’article affirme que le plus grand défi de 2014 sera d’utiliser la transparence de façon efficace et d’aborder adéquatement “les enjeux sous-jacents de pouvoir et de politiques”.

MaMairie.ca: nouveaux développements

par

Nos campagnes de financement populaire pour MyCityHall.ca et MaMairie.ca ont pris fin le 1er mai, sous notre objectif de 10 000 $ chacun. Par conséquent, nous n’avons pu embaucher de personnel supplémentaire pour nous aider à accomplir le projet. Nous avons plutôt dû trouver le temps dans notre propre horaire. En tant qu’organisme à but non lucratif ayant plusieurs projets actifs, cela a été un défi. Cependant, alors que nous nous rapprochons d’une version bêta, nous voulons que vous sachiez à quoi vous attendre.

Portée: inclus?

Comme nous n'avons pas atteint notre objectif de financement, nous avons dû modifier la portée du projet pour qu'il soit réalisable. Parmi les principales caractéristiques prévues à l'origine, nous retenons:

  • Recevoir des alertes et des mises à jour lorsque le Conseil discute de questions qui vous tiennent à coeur
  • Lire des explications sur la façon dont le Conseil fonctionne et obtenir des conseils pour faire pression sur celui-ci

Nous voulons fournir un service qui offre aux résidents des renseignements pertinents et opportuns qui leur permettent d'influencer les décisions locales. Cependant, nous reconnaissons que ce ne sont pas tous les résidents qui sauront utiliser cette information efficacement - après tout, le marteau ne fait pas le charpentier. Nous allons donc également fournir le contexte de cette information afin qu’il soit plus facile de prendre action par la suite.

Portée: exclus?

  • Poser des questions et obtenir publiquement des réponses des conseillers, créant ainsi une mémoire collective afin que les électeurs puissent mieux s’assurer que les politiciens tiennent parole

Nous avions vraiment très hâte de mettre en place une foire à questions publique, mais ce n’est pas une fonctionnalité qu’il est facile de mettre en place rapidement. Nous attendons avec impatience le lancement de AskThem.io par la Participatory Politics Foundation, auquel nous avons contribué dans la phase initiale de développement. Nous suivons également de près les travaux de Ciudadano Inteligente sur WriteIt, une application permettant de livrer publiquement des messages aux autorités publiques. Nous espérons tirer profit de ces projets dans les futures versions de MyCityHall.ca et MaMairie.ca.

  • Suivre de près les activités de votre conseiller, y compris ses présences et ses votes

Il est facile de construire un tableau de bord du nombre de réunions, de votes, de mots prononcés en Conseil, etc. Il est beaucoup plus difficile de traduire ces indicateurs en une évaluation de la performance d’un conseiller ou d’utiliser ces statistiques pour motiver une meilleure performance. Compte tenu de nos restrictions, nous avons décidé de nous concentrer davantage sur ce qui se passe à l'hôtel de ville et moins sur les élus. Les élus seront présentés sur le site, mais ils ne seront pas à l'honneur.

Et ensuite?

Notre objectif est de lancer les versions bêta de MaMairie.ca et MyCityHall.ca dans le premier trimestre de 2014. Nous avons mis en place ce que nous considérons être une excellente introduction à la structure gouvernementale de la Ville de Montréal et, en particulier, aux leviers que les résidents peuvent utiliser pour influencer ses décisions. Nous avons sélectionné les ensembles de données à rendre plus accessibles, et nous sommes avons fait la moitié du travail consistant à collecter les données et à les rendre intelligibles. Enfin, nous contribuons à rendre Scout de la Sunlight Foundation (un service qui vous envoie des alertes sur les enjeux qui vous préoccupent) - réutilisable en dehors des États-Unis.

Nous tenons à remercier nos donateurs individuels, sans qui ce projet ne serait pas possible, pour leur patience alors que nous progressons vers le lancement. Nous sommes impatients de publier la première version bêta pour obtenir vos commentaires et de travailler ensemble pour en faire un outil populaire et efficace pour faire le suivi des activités de l'hôtel de ville.

Les meilleurs billets du blog de Nord Ouvert en 2013

par

Ce fut une année passionnante pour le secteur de la technologie civique. Nous avons vu beaucoup de croissance au sein de Nord Ouvert et de nos organisations homologues. Voici nos billets préférés de la dernière année, représentant les annonces de Nord Ouvert, les analyses du milieu et autres mises à jour. Nous avons raté un événement important? Faites-nous signe à info@nordouvert.ca.

Annonces de projets

  • Présentation de Popolo, un spécification pour les données ouvertes gouvernementales
  • Lancement de JeVeuxSavoir.org, un portail d’accès à l’information au Québec

Secteur civique

Évolution des projets

Et voici quelques billets à remarquer au sein de notre série de résumés hebdomadaires, où nous recueillons les meilleures histoires de la communauté #opengov:

Lancement de JeVeuxSavoir.org et d’un infothon le 30 novembre

par

Nous sommes ravis de vous annoncer le lancement de JeVeuxSavoir.org, une plate-forme en ligne mise en place par Nord Ouvert en collaboration avec le Gouvernement du Québec permettant de formuler des demandes d’accès aux documents des organismes publics. Les réponses aux demandes, y compris tous les documents obtenus en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics, seront accessibles au grand public sur jeveuxsavoir.org. L’exploitation de JeVeuxSavoir.org sera faite à titre de projet pilote d’octobre 2013 à mars 2014. Pendant ce temps, des demandes d’accès aux documents pourront être formulées auprès de cinq organismes gouvernementaux.

JeVeuxSavoir.org a été créé en utilisant Alaveteli, un logiciel gratuit pour les demandes d’accès à l’information qui a d’abord été élaboré pour WhatDoTheyKnow.com, un projet de mySociety. Alaveteli a été traduit en 16 langues et existe présentement dans une douzaine de juridictions.

JeVeuxSavoir.org a été financé par le Ministère des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne du Québec. Son développement a été mené par Stéphane Guidoin et Jody McIntyre pour Nord Ouvert. Bernard Drainville, le Ministre des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, a dit ceci du projet:

“En facilitant et en renforçant l'accès à l'information auprès des organismes publics, notre gouvernement permet aux citoyens et citoyennes d'exercer davantage leur rôle de chien de garde dans la gestion de l'argent public. Ils pourront ainsi prendre une plus grande part à la lutte contre la corruption et la collusion.”

De manière à soutenir cette initiative, nous organisons aussi un infothon le 30 novembre. Durant cet événement, les participants pourront en apprendre plus sur le process de demande d’accès à l’information au Québec et les limites de la législation en place et rédiger des demandes d’accès avec notre aide.

Pour toute question sur le projet JeVeuxSavoir.org ou si vous désirez savoir comment vous pourriez mettre en place un tel site dans votre juridiction, veuillez contacter info@nordouvert.ca

Cette semaine: Cornwall lance Budget Citoyen

par

  • Nous sommes heureux d’annoncer le lancement de notre 9e consultation Budget Citoyen de l’année dans la Ville de Cornwall, en Ontario. Le simulateur budgétaire est disponible pour les résidents de Cornwall en anglais et en français. Lorsqu’ils soumettent un budget, les participants courent automatiquement la chance de remporter un prix. Visitez (http://www.budgetcitoyen.com) pour en apprendre davantage sur notre simualteur budgétaire interactif.

  • Connaissez-vous un organisateur communautaire au sein de votre communauté qui mérite d’être reconnu? “Everyday Citizen Project” de Samara Canada cherche à identifier au moins 308 citoyens, un pour chaque circonscription électorale fédérale, pour célébrer les héros politiques qui travaillent dans l’ombre, comme les militants, les activistes, les organisateurs communautaires et les membres d’associations de circonscription qui tentent d’améliorer leur communauté à travers le système politique et dont les contributions ne sont pas toujours reconnues. Nominez un voisin inspirant dès aujourd’hui ou voyez la liste des récents nominés.

  • Notre directeur en solutions de transport, Stéphane Guidoin, a contribué au blog du Portail de données ouvertes de la Ville de Montréal en publiant un billet sur les défis technologiques lors de la mise en oeuvre de CKAN. Son billet est disponible en français seulement.

  • La semaine prochaine, nous assisterons au #GovMakerDay, conférence et atelier sur l’ouverture gouvernementale à Toronto. L’événement, organisé par MaRS Discovery District en collaboration avec la Ville de Toronto, la Ville de Guelph et le Gouvernement d’Ontario, invite les fonctionnaires et les parties intéressées à discuter de la valeur d’un gouvernement ouvert. L’événement est présentement complet, mais nous vous tiendrons au courant des développements via notre blog.

Données ouvertes et speed dating!

par

Les nouvelles concernant les données ouvertes n’ont pas manqué au cours des dernières semaines. Un événement a toutefois marqué notre attention: la séance de speed dating sur les données ouvertes organisé en marge de la conférence GTEC.

Le concept de speed dating pour les données ouvertes a été utilisé une première fois durant un hackathon de la Ville d’Ottawa: les développeurs tournaient de table en table par intervalle de 5 minutes pendant lesquelles ils pouvaient discuter avec des employés de la Ville de différents départements. Dans le cas du GTEC, 19 tables avaient été mises en place pour recevoir autant de groupes d’enthousiastes -dont j’étais- et de curateurs. Les participants, coté curateurs venaient de tous les paliers de gouvernements: fédéral (StatsCan, NRCan, Environnement Canada, etc.), provinces (Ontario, Québec, Colombie-Britannique), villes et régions (Toronto, Montréal, Vancouver, Québec, Région de York, etc.). Une participations impressionnante!

Au total, cela donnait donc une séance de 2 heures d’intenses discussions quasiment non-stop. Il m’a bien semblé en cours de chemin que mon cerveau allait fondre sur-place! Quoiqu’il en soit, il s’est dégagé de tout l’événement beaucoup d’ondes positives et d’énergie. Pour quiconque veut pénétrer le milieu des données ouvertes, c’était la situation rêvée! Ceci nous a également permis de confirmer ce que nous ressentons depuis deux ans: on trouve quantité de personnes ouvertes d’esprit et accessibles au sein des gouvernements. Deux semaines après l’événement, je suis encore en train de faire le suivi des rencontres que j’ai eu l’occasion de faire. Dans l’ensemble, cette session me semble être nettement plus productive qu’une conférence classique, même en tant que conférencier.

À ce titre, nous souhaitons remercier l’équipe organisatrice qui a orchestré tout ceci de main maître, incluant les liens Skype pour les équipes de Colombie-Britannique et de Vancouver. Ce genre d’événement montre le chemin parcouru comparativement à l’époque où des mois étaient nécessaires pour obtenir l’oreille de représentants gouvernementaux pour parler données ouvertes.

À mes yeux, cet événement a aussi mis en évidence la manière dont les gouvernements se perçoivent par rapport à leurs leurs données: de simples fournisseurs. Ma première question dans 80% des échanges était “Pourquoi êtes-vous présents à cet événement? Qu’attendez-vous de vos données?”. Et la réponse était invariablement “Nous n’attendons rien de particulier, nous sommes là pour aider les enthousiastes à utiliser nos données”.

Entendons-nous bien: avoir toutes ces données ouvertes est déjà très bien. Certains curateurs nous expliquaient combien dans certains cas il était complexe et demandant d’extraire des données de certains logiciels d’affaire contenant des informations sensibles. Il me semble toutefois que la majorité des gouvernements présents perdent une occasion de valoriser leurs données, y compris pour eux-mêmes.

Certains demanderont surement “Quelles attentes les gouvernements pourraient avoir envers leurs données?”. C’est à découvrir, mais voici quelques idées: certains curateurs semblaient considérer que leurs données pourraient servir à résoudre des problématiques particulières ou pourraient être utiles à d’autres organisations gouvernementales ou para-gouvernementales. Visiblement certaines données pourraient également être utile à la communauté de la recherche scientifique. Ce ne sont là que quelques exemples très généraux.

Je suis intimement convaincu que les données ouvertes présentent une extraordinaire occasion de collaboration entre gouvernements, agences et acteurs non gouvernementaux (chercheurs, ONG, entreprises) avec des bénéfices pour chacun. Encore une fois, il est incroyable de réunir autant de monde dans une salle pour échanger sur les données ouvertes. Mais je suis certain qu’il serait possible d’aller encore plus loin.

Cette semaine: l’initiative gouvernementale de Github et le nouveau livre sur la transparence de Code for America

par

  • GitHub a lancé GitHub and Government, un nouveau site web dédié “à la présentation des efforts impressionnants de la part des fonctionnaires et des hackers à mission civique partout dans le monde”. Ce nouvel espace, où les gouvernements peuvent entrer en dialogue et partager leurs meilleures pratiques, cite en exemple la Boîte à outils de l’expérience Web du Conseil du Trésor du Canada. GitHub and Government présente aussi quelques idées de projets pour les gouvernements qui cherchent à permettre aux citoyens d’utiliser davantage les données.

  • Code for America a publié un nouveau livre sur les meilleures pratiques du mouvement pour les données ouvertes au niveau municipal intitulé Beyond Transparency. Les contributeurs incluent Tim O’Reilly de O’Reilly Media, Brett Goldstein, ancien Chief Data Officer de Chicago et Michael Flowers, Chief Analytics Officer de New York City. Il est intéressant que le texte complet soit sur GitHub, ce qui signifie que n’importe qui peut suggérer une modification. Code for America demande à ce que les internautes “aident à améliorer cette ressource pour la communauté et à rédiger la prochaine édition de Beyond Transparency en soumettant un “pull request””. Le texte de Beyond Transparency est aussi disponible en format pdf sur Amazon.

  • Si vous êtes dans la région de Washington, D.C., le Independent Reporting Mechanism du Open Government Partnership organise un lunch le mercredi 23 octobre au OpenGov Hub. Selon l’invitation sur Eventbrite, la session abordera des sujets chauds tels que l’efficacité et la pertinence des mesures pour l’ouverture gouvernementale.

Cette semaine: Budget Citoyen est lancé à Dieppe, au Nouveau-Brunswick

par

  • L’importance de la participation civique au quotidien, une valeur dont nous faisons la promotion à travers notre mission, est le sujet d’un article de Laura Beeston dans la Montreal Gazette dans le cadre l’élection municipale qui aura lieu en novembre à Montréal. Beeston défend l’idée que, “même si la réputation et la renaissance de notre ville est en jeu et qu’il ne manque pas de sujets de plainte, la volonté de créer du changement qui a caractérisé la campagne électorale provinciale et la grève étudiante de l’année dernière ne s’est toujours pas manifestée avec autant de passion dans la campagne électorale menant à l’élection d’un nouveau maire le 3 novembre prochain”. Dans ce billet, Beeston interviewe plusieurs membres de la communauté au sujet de l’engagement civique et conclut que le progrès dans la gouvernance de Montréal aura lieu à travers la participation et l’intérêt continus des citoyens, et non seulement lors du jour du vote.

  • La date limite approche à grands pas pour le Dazzling Notice Awards, une compétition qui reconnaît les efforts substantiels faits par les municipalités pour informer le public au sujet des possibilités de participation citoyenne. Cette année, Nord Ouvert est membre du jury. Nous avons très hâte de lire les soumissions et d’encourager l’ouverture gouvernementale des municipalités.

  • BetterBudgetTO et le Wellesley Institute tiendront la “Better Budget Day” le 19 octobre au Centre for Social Innovation à Toronto. L’événement indépendant “vise à réunir des individus et des groupes provenant de divers milieux pour améliorer le processus budgétaire de Toronto”. En se concentrant sur l’apprentissage et l’approche créative de résolution de problèmes, l’événement développera les capacités civiques en lien avec les enjeux budgétaires et développera des solutions qui, nous l’espérons, éclaireront la campagne électorale torontoise de 2014.

Consultez l’archive du blog